Le plan Seine

Suite au Comité interministériel d’aménagement et du développement du territoire du 12 juillet 2005, Nelly OLIN, Ministre de l’écologie et du développement durable a chargé Bertrand LANDRIEU, Préfet coordonnateur du bassin Seine-Normandie, d’élaborer un plan Seine avec tous les acteurs
concernés. Il vise à réduire les effets d’une crue majeure dans le bassin de la Seine et propose, en outre, d’intégrer l’ensemble des activités liées au fleuve dans un véritable projet de développement durable.

La direction régionale de l’environnement et l’Agence de l’eau Seine-Normandie ont été spécifiquement désignées pour conduire les discussions nécessaires à l’élaboration de ce plan tout au long de l’année 2006 et mener ainsi sa mise en oeuvre dès 2007.

Le Comité de bassin, réuni le 30 novembre 2006, a validé le contenu de ce document qui doit désormais alimenter la discussion des contrats de projets afin de fédérer les financeurs autour des actions identifiées.

Quatre axes stratégiques sont définis :

  • les inondations : définition et mise en oeuvre d’un programme global pluriannuel de réduction
    des effets des crues ;
  • la qualité de l’eau : valorisation et poursuite de l’amélioration de la qualité de l’eau obtenue ces dernières décennies grâce aux efforts d’assainissement et aux réductions des rejets industriels ;
  • la qualité des milieux : préserver et restaurer la biodiversité du fleuve et de ses annexes aujourd’hui très fragilisée ;
  • un projet de développement durable : intégrer l’ensemble des usages du fleuve notamment l’approvisionnement en eau potable, la navigation, les activités industrielles et l’assainissement des collectivités, pour gérer les ressources tout en assurant un niveau de protection de l’eau et des milieux naturels qui lui sont associés.

Sur chacun de ces axes figurent des actions précises, d’envergure géographique importante et identifiant les partenaires et les financements.
L’animation, la mise en oeuvre et le suivi du plan se feront sous l’égide d’un comité de pilotage regroupant les principaux acteurs, en liaison avec le Comité de bassin.

Au titre du financement du contrat de projet interrégional, l’Etat apportera 42.9 millions d’euros, l’Agence de l’eau Seine Normandie, 26 millions d’euros et le FEDER, 7 millions d’euros.

Ces montants seront complétés au niveau régional par d’autres crédits d’Etat et de l’Agence de l’eau Seine-Normandie (70 millions d’euros) auxquels viendront s’ajouter les participations des collectivités locales.

Consulter le document plan Seine, sa plaquette d'information et le contrat de projets interrégional (documents au format pdf).

 
Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la mer Agende de l'Eau Seine Normandie