Réseau de surveillance des poissons dans les eaux de transition (estuaires)

En complément des éléments de qualité précédents, communs aux eaux côtières et aux eaux de transition, l’état écologique des estuaires prend également en compte les peuplements de poissons, avec un stratégie de surveillance adaptées aux milieux estuariens, basée sur des pêches au chalut à perche (cf. photo ci-dessous), 2 fois/an et  pendant 3 années consécutives.

L’évaluation de l’état s’appuie sur 7 métriques différentes, intégrées au sein de l’indicateur global « ELFI »:

• densité de migrateurs,
• densité de juvéniles marins dans les zones mésohalines et polyhalines,
• densité de poissons d’eau douce dans les zones oligohalines,
• densité de poissons benthiques,
• densité totale de poissons,
• densité de poissons résidents,
• richesse taxonomique.

 
Ci-dessous, la grille de classification de l’état des peuplements de poissons (indicateur intégré ELFI) dans les masses d’eau de transition. (EQR : Ecological Quality Ratio)

La grille est en cours de validation au niveau national, et doit faire l’objet d’une intercalibration européenne.

Carte de la surveillance des peuplements de poisson des masses d'eau de transition.

 
Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la mer Agende de l'Eau Seine Normandie