Méthodologie et localisation des stations de suivie

Pour chaque masse d’eau, la localisation du ou des points d’échantillonnage est définie selon les critères suivants propres au milieu littoral:

-Les stations des réseaux de surveillance préexistants (poursuites des séries chronologiques pertinentes) et les campagnes exploratoires de 2005-2006 visant à localiser les peuplements biologiques visés par la DCE.

-La répartition géographique hétérogène des habitats écologiques et des éléments de qualité biologiques associés, en particulier en domaine benthique, ce qui conduit à sélectionner plusieurs points d’échantillonnage par masse d’eau.

-L’importance des zones intertidales dans certaines masses d’eau (jusqu’à 50% de leur surface), qui requiert alors de coupler les suivis en zone subtidale et intertidale ;

-L’étendue spatiale des masses d’eau et leurs caractéristiques hydrodynamiques ; la pertinence de la localisation des points de prélèvement d’eau a été vérifiée au moyen des modèles hydrodynamiques, ainsi qu’avec les données satellitales de couleur de l’eau (pour la biomasse phytoplanctonique) ; ceci a permis d’assurer la bonne représentativité de l’état des masses d’eau par les stations sélectionnées ;

les spécificités méthodologiques pour le suivi de certains éléments de qualité, telles que la surveillance zonale et non stationnelle pour les peuplements phytobenthiques (macroalgues notamment), incluant la mise en œuvre de moyens.

Plus d'information sur les fréquences d'échantillonnage sur le site envlit de l'IFREMER

stations de suivi DCE pour les éléments de qualité biologique

 
Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la mer Agende de l'Eau Seine Normandie