Macroinvertébrés benthiques

Pour l’élément de qualité « macroinvertébrés benthiques », l’état est caractérisé par un indicateur multimétriques, le M-AMBI, qui intègre des critères d’abondance et de diversité des espèces, ainsi que leur polluo-sensibilité.

Cet indicateur est calculé globalement pour l’ensemble des masses d’eau côtières de la Manche (façades maritimes Loire Bretagne, Seine Normandie et Artois Picardie), du fait de la construction de l’outil d’évaluation et des conditions de références.

Comme le montre la carte ci-dessous, l’ensemble des METC normandes surveillées apparaissent en état bon à très bon, sur la base des données de la 1ère année de contrôle de surveillance (2007).

Ce diagnostic confirme dans l’ensemble les observations préliminaires faites en 2006, mais doit néanmoins être confirmé à l’avenir.


Pour l’ensemble des eaux côtières de la façade Seine Normandie, l’état apparait bon à très bon. Seule la masse d’eau de transition "fond de la baie du mont St Michel" est en état moyen. Les causes de ce déclassement font l’objet d’investigations.


La carte ci-dessous présente l’état du peuplement d’invertébrés benthiques  actualisé en 2010. Parmi les 13 masses d’eau prospectées, 4 d’entre elles sont dans un bon état et 9 dans un très bon état.
Par rapport à l’état 2007, 3 masses d’eau ont vu leur état s’améliorer (FRHC13, FRHC15 et FRHC18) ; elles sont passées d’un bon état à un très bon état. A contrario, la masse d’eau FRHC01 a été déclassée de très bon état à bon état, ceci pourrait s’expliquer par le taux d’envasement de 50% en 2010, supérieur à celui de 2007 ; un tel envasement privilégiant le développement de deux groupes écologiques caractéristiques d’espèces opportunistes à cycle de vie court (>1an).

 

 

 
Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la mer Agende de l'Eau Seine Normandie